Les nouvelles acquisitions 

Les marionnettes de Théâtre Bunraku

 

Cette saison 2016-2017, le Musée des arts de la Marionnette a le privilège de pouvoir compter parmi ses collections deux nouvelles marionnettes pour le moins exceptionnelles.

Grâce au soutien financier de la Direction du Patrimoine Culturel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, notre musée a eu l’opportunité d’acquérir deux marionnettes de théâtre Bunraku, une forme de théâtre traditionnel japonais qui se caractérise par une technique de manipulation très spécifique et unique au monde : elle nécessite en effet l’intervention de trois manipulateurs par marionnettes. 

Ces deux pièces remarquables, mesurant près d’un mètre de haut, représentent les personnages de Tokubei  et O’Hatsu, protagonistes d’un drame célèbre au Japon « Le Suicide des Amants de Sonezaki ». Elles ont expressément été confectionnées pour notre musée par plusieurs artisans japonais sous la supervision de M. Matsuura Hidehito, maître marionnettiste et ancien metteur en scène du Théâtre National d’Osaka.

Les marionnettes de Bunraku sont extrêmement rares en Europe (on ne compte qu’un seul autre exemplaire en Belgique) ; leur arrivée dans nos collections constitue donc un grand honneur pour notre musée ainsi qu’une immense opportunité d’enrichissement de notre patrimoine national.

Pour célébrer l’arrivée de ces deux marionnettes, le Musée des arts de la Marionnette a eu le grand honneur d’accueillir en ses murs en janvier 2017 M. Matsuura Hidehito, maître marionnettiste et concepteur des marionnettes, ainsi que son assistant, M. Ko Suzuki, qui ont dirigé la cérémonie traditionnelle du Tamishii-ire-no gishiki, destinée à insuffler une âme aux marionnettes, conformément à la tradition japonaise.    

Réalisation SIP